Sacrée soirée pour la N2M!
Les Béliers ont arraché le match nul face à Rueil lors de la 2e journée du championnat N2, disputée au Kindarena, samedi 17 septembre (25-25).

Rugueux, acharné et sans répit, ainsi débutait le match opposant Rouen à Rueil. Ne laissant à peine au public le temps de s’asseoir, les deux équipes ouvraient leur compteur dans la première minute de jeu.

Rueil prenait les commandes et transperçait par deux fois les filets rouennais (3-1 à la 5e minute). Réaction rapide des Normands qui, malgré avoir buté par deux fois sur la défense francilienne, marquaient à 4 reprises, laissant sur place leur adversaire. Celui-ci, bien déterminé à revenir au score, égalisait pied au plancher (5-5 à la 10e minute).

Rueil accélérait par deux buts successifs. Une bataille à distance commençait entre les deux gardiens, dont les parades maintenaient leurs coéquipiers dans la partie. Les Franciliens prenaient quand même le large, obligeant les Béliers à prendre un temps mort (5-8 à la 17e minute).

A la reprise, ils enfonçaient encore le score.
Mais Niakaté repartait à l’attaque et devant le public du Kindarena, les Rouennais égalisaient (9-9 à la 25e minute). Les Normands prenaient même l’avantage grâce à Le Manissier et Lemarchand (12-10 à la 30e minute).
Les rouge et noir débutaient la 2e période en jetant toutes leurs forces dans la bataille. C’était mal connaître Rueil qui n’entendait pas se faire distancer. A l’image des 7 buts consécutifs inscrits dans la foulée. Sur les ailes, en pénalty ou en break, les Franciliens transformaient tous leurs tirs (13-17 à la 41e minute). Le Kindarena, encore galvanisé par cette entame de 2e mi-temps tonitruante des Rouennais, venait de se taire.


Les Béliers, dépassés par les événements, demandaient un temps mort pour enrayer la machine adverse. Deux buts rouennais redonnaient espoir au public, relançant le match sur le terrain comme dans les tribunes.
Grâce aux erreurs du gardien de Rueil, Rouen revenait à 16-19 à la 47e minute. Malgré le temps mort demandé par leur adversaire, les Béliers égalisaient (19-19). Ils avaient pris l’ascendant sur Rueil physiquement et psychologiquement. Cependant les Franciliens s’accrochaient (20-21 à la 50e minute) et maintenaient les Normands à distance jusqu’à l’égalisation de Fitte-Duval.


Il ne restait alors que 60 secondes pour départager les deux équipes. Les supporters en fusion passaient par toutes les émotions. Rueil, par un dernier but, pensait avoir les trois points en poche. Mais Fitte-Duval jouait à nouveau les trouble-fête en arrachant dans un tir ultime le match nul aux Franciliens.


Score final : 25-25. La victoire n’était pas au rendez-vous. Mais qu’importe, le spectacle donné au Kindarena aura été dantesque !


Marius Flamein – Bord de zone

PROGRAMME DE MATCH DU 17/09/2022