N2 F - Un match maîtrisé à Lisieux !

N2F - UN MATCH MAÎTRISE A LISIEUX

 

Lisieux vs Rouen HB 22 - 35 (10 - 15)

 

Après la coupure du week-end dernier, c'est un groupe rouennais quelque peu modifié qui se déplaçait à Lisieux pour cette 3ème journée de championnat. L'objectif était de renouer avec la victoire en ne prenant surtout pas de haut les joueuses du Calvados capables de beaucoup scorer mais visiblement en difficulté dans le secteur défensif.

 

C'est avec beaucoup de sérieux et d'application que les joueuses de Julien LAUMIER et Jérôme MAUJEAN abordaient le début de match, ce qui leur permettait de mettre l'intensité nécessaire pour gagner des ballons en défense et marquer rapidement grâce à une bonne efficacité dans le jeu sur grand espace, mais aussi avec la capacité à construire sur jeu placé : 6-2 à la 12ème.

 

Le score gonflait même jusque 8-2 mais les locales cherchaient immédiatement à se relancer et bénéficiaient de plusieurs arrêts d'Ines MEYER. L'écart au score oscillait alors entre 5 et 3 buts pour les rouennaises qui parvenaient à remettre un coup d'accélérateur sur les 2 dernières minutes avec le 4ème but de Manon GUIHARD (7 buts dans le match). 15 - 10 à la pause, l'écart n'est pas encore définitif et les "rouge et noir" sont bien conscientes que le début de seconde mi-temps va être important afin de ne pas laisser "espérer" trop longtemps les lexoviennes.

 

GROSSE MOTIVATION EN SECONDE MI-TEMPS

 

Mais c'est sur un fait de jeu que la rencontre va certainement basculer : en cherchant à perturber une contre-attaque de Mariam DIALLO, la capitaine rouennaise, Typhanie GARNIER, est sanctionnée d'une disqualification directe. Lisieux rate le pénalty qui s'ensuit et les visiteuses en infériorité numérique vont alors faire preuve d'un esprit de solidarité très fort pour passer d'un avantage de 5 à 8 buts (17-12 à 20-12 : 38ème).

 

L'ensemble du collectif rouennais participe à la marque et la défense locale est vraiment mise à mal par l'engagement des rouennaises. La prise en stricte de la demi-centre Chloé LAFARGE n'arrête pas l'efficacité des visiteuses qui trouvent alors des solutions aussi bien sur la base arrière que par les ailes.

 

Camille HACHER, la jeune gardienne du Pôle Espoir Normand du Havre née en 2003, profite de ce match pour effectuer ses débuts en Nationale 2. En imposant son grand gabarit sur plusieurs tirs à 6m, elle effectue une bonne entrée qui doit lui donner de la confiance pour la suite.

 

L'écart final est conséquent et récompense l'abnégation d'un collectif rouennais qui remporte donc son premier succès à l'extérieur en ce début de championnat. C'est maintenant le PSG, annoncé comme un candidat aux premiers rôles, mais qui n'a pas encore réussi à l'emporter (2 nuls et 1 défaite) qui va se présenter samedi prochain à Lenglen pour un match qui sera important afin de se maintenir dans le haut du tableau.


LE MOT DU COACH - JEROME MAUJEAN


"Les joueuses avaient bien bossé dans la semaine et l'entraînement du vendredi m'avait apporté des signes positifs sur notre capacité à bien repartir de l'avant après la défaite à Morlaix. Les joueuses convoquées pour ce déplacement à Lisieux ont répondu à nos attentes et c'est bien d'avoir réussi à nous imposer nettement. Je n'oublie pas que nous avions fait de même contre Colombes, lors de la première journée, et que cela avait pourtant été beaucoup plus compliqué dès la semaine suivante à Morlaix !

 

Il est essentiel de maintenir une qualité défensive pour préparer au mieux la venue du PSG samedi à Lenglen. Nous savons qu'il s'agira d'un autre match, avec un adversaire qui court après sa première victoire et possède dans ses rangs des joueuses à gros potentiel. Avec le sérieux et la cohésion mis en oeuvre à Lisieux, nous avons déjà une bonne base pour attaquer positivement cet enchaînement de 2 matchs avant une nouvelle coupure."


LES AUTRES RESULTATS - JOURNEE 03


LE CLASSEMENT - JOURNEE 03



Écrire commentaire

Commentaires: 0