N3M - "Positif mais on doit devenir des tueurs !"

Nationale 3 Masculine - "Positif mais on doit devenir des tueurs"

 

CSM PUTEAUX vs ROUEN HANDBALL 30-33 (11-16)

 

Une semaine après leur victoire face à l'Entente Plésséenne, les partenaires de Matthieu GRISEL enchaînaient avec un déplacement compliqué à Puteaux. Tout avait l'air du match piège chez un adversaire revanchard avec sa large défatie au Chesnay, et qui espérait gagner leur première rencontre de championnat de la saison dans leur salle, réputée pour l'ambiance !

 

Dans ce contexte, les Rouennais vont parfaitement assumer leur rôle de favori en infligeant un 5-0 dès le début de la rencontre à leurs hôtes du jour. Récupération de balle, jeu rapide, et Alban MATHINIER et ses compères vont assommer d'entrée les joueurs de Puteaux. Mais c'était sans compter sur la ténacité adverse et leur capacité à opposer aux Rouennais de nombreuses stratégies : jeu à 2 pivots, jeu à 7 et surtout nue défense étagée. Contrariés, les Verts d'un soir voient Puteaux revenir à 3 buts avant de rejoindre les vestiaires avec une avance de 5 buts grâce à un sursaut d’orgueil. 

 

Si le début de deuxième mi-temps va ressembler au début de la rencontre, la suite également. Avec une avance de 9 buts, les coéquipiers de Kévin LAGUEL vont se relâcher et mettre du temps à s'adapter à la prise en stricte de Thibaud BRIET. Au final, sans jamais être vraiment inquiéter, les Rouennais s'imposent 33 à 30 et se sortent d'une rencontre qui pouvait paraître piège. Pour autant, cela fait 2 rencontres que l'avertissement du relâchement n'a pas eu d'incidences, mais cela pourrait en avoir une face à Villemomble ou encore Arras lors des deux prochaines journées, méfiance ! 

 


LE MOT DU COACH - JULIEN GAMBIER

 

 "On a prouvé que le groupe avait progressé en se sortant d'un match piège chez un adversaire difficile à manœuvrer et capable de proposer de nombreuses stratégies ! Même si le bilan est positif, nous devons devenir des tueurs, il n'est pas normal d'avoir vu fondre notre avance au cours des 2 mi-temps. 

 

Nous avons eu des balles pour augmenter notre avantage, leur mettre la tête sous l'eau, et avons reproduit plusieurs fois les mêmes erreurs. Un peu comme contre l'Entente Plésséenne. Si pour l'instant nous n'en n'avons pas subi de dommages, cela pourrait nous offrir certaines déconvenues dans le futur, notamment dès la réception de Villemomble dans 15 jours, qui descend de Nationale 2 !"


LES AUTRES RESULTATS - JOURNEE 02


LE CLASSEMENT - JOURNEE 02



Écrire commentaire

Commentaires: 0