N2 F - Un match aux deux visages !

 

UN MATCH AUX DEUX VISAGES

 

Coupe de France 1er tour : Rouen HB - Dreux AC  27 - 31 (17-16)

 

Les partenaires de Typhanie GARNIER auront offert aux nombreux spectateurs venus les encourager pour ce premier rendez-vous à Lenglen de la saison, un spectacle vraiment attrayant sur la première période, tandis que la seconde mi-temps, plus brouillonne, aura révélé un besoin d'amélioration dans le secteur de l'efficacité offensive afin de bonifier tout le travail effectué depuis la reprise.

 

Face à une équipe de Dreux qui a connu des modifications à l'inter-saison et évoluera elle aussi en Nationale 2 après une saison en N1, les rouennaises débutent la rencontre avec une belle agressivité défensive. Même si l'expérience est plus grande coté drouais la vitesse des contres et l'efficacité de Clara BRUNEAU sont des atouts qui permettent aux "rouge et noir" de prendre jusqu'à 2 longueurs d'avance. Mais la puissance de Manel KOUKI et la précision de Célia ISABEL sur 2 tirs pleine lucarne côté gauche permettent aux visiteuses de ne pas craquer avec un écart finalement de 1 seul but à la pause en faveur des rouennaises.

 

DE LA FEBRILITE EN SECONDE MI-TEMPS

 

16 buts encaissés en 30 minutes, ce n'est pas le régime habituel des locales et le discours à la pause porte beaucoup sur ce secteur afin de parvenir à bloquer le jeu tout en percussion de KOUKI et ISABEL. Lorie PREVOST rentrée dans les buts au relais de Mylène RUETTE parvient sur une dizaine de minutes en début de seconde période à limiter les ardeurs des joueuses de l'Eure et Loire.

 

C'est alors que la machine Seinomarine va se gripper en attaque et que les ballons perdus ou les échecs au tir vont se multiplier. Pourtant les joueuses de Julien LAUMIER et Jérôme MAUJEAN n'abdiquent pas : Anaëlle BAUDRY se montre efficace au pénalty et mène parfaitement le jeu rouennais avec un écart qui reste limité à 1 but pour Dreux.

 

Mais l'expérience va payer pour les visiteuses qui gèrent très bien le rythme de la fin de match, en faisant preuve d'une redoutable efficacité, malgré les tentatives de défense étagée côté rouennais.

 

L'aventure en Coupe de France s'arrête donc dès le 1er tour. Tout en ayant montré de très belles choses et beaucoup d'envie, nos jeunes rouennaises doivent se servir de ce match pour mieux maîtriser leurs temps faibles et chercher à bonifier un collectif, certes prometteur, mais encore en rodage.


LE MOT DU COACH - JEROME MAUJEAN


"Il y a une part de déception dans ce résultat car l'équipe a montré beaucoup de bonnes choses et c'est dommage que nous n'ayons pas pu profiter de notre fraîcheur physique en fin de match à cause de la précipitation ou de mauvais choix offensifs. Ce match nous montre également que face à un gabarit tel que la n°2 de Dreux (MOUKI) nous rencontrons des difficultés défensives pour la stopper, alors que ce secteur doit être un de nos points forts.

 

Nous pouvons cependant avec Julien nous appuyer sur les observations et l'analyse de la rencontre pour préparer notre premier de match de championnat samedi contre l'ES Colombienne, ce qui reste notre priorité cette saison. Il y a bien sûr encore bon nombre d'ajustements à réaliser mais nous sommes satisfaits de voir l'intégration des recrues sur ce match. Le potentiel est là, il faut également nous montrer plus fort mentalement. Rendez-vous samedi prochain 18h30 pour mettre une grosse ambiance à Lenglen !"



Écrire commentaire

Commentaires: 0