N2F - Jérôme MAUJEAN : "Une inter-saison active!""

LE BILAN 2017/2018

 

"La saison qui vient de s'écouler nous a permis à Julien, Alexis et moi de mettre en place une organisation, des modalités de travail, un projet de jeu qui nous ont permis de terminer à la seconde place de ce championnat de Nationale 3.

 

La Poule 3, à forte connotation bretonne, nous a amené à beaucoup voyager et je tiens donc à féliciter les joueuses pour cette bonne gestion des longs déplacements (5 victoires sur 7), mais également à remercier Klou et Lionel qui nous ont régulièrement accompagné dans nos périples, rendant la conduite des minibus moins difficile.

 

Je retiens de cette saison que nous terminons meilleure défense de la poule, ce qui montre que les joueuses et les gardiennes ont bien intégré le projet défensif que nous souhaitions mettre en place. Cela nous a également permis de pratiquer efficacement un jeu rapide sur le grand espace. 

Bien sûr nous avons des progrès à réaliser en ce qui concerne le jeu d'attaque placée. La fin de saison nous a cependant permis de valider une belle progression dans ce secteur.

 

J'ai découvert les soirées à Lenglen et nous avons vécu de belles rencontres avec de l'ambiance, principalement lors de l'accueil de Roz Hand'Du 29 et Morlaix-Taulé-Carantec, ainsi que pour la conclusion de la saison contre Lanester.

 

Morlaix a dominé ce championnat (21 victoires pour 22 match), ce qui donne toute la valeur au match nul réalisé à domicile contre cette équipe, à la fois combative mais aussi très bien organisée, avec des joueuses talentueuses.

 

Notre bilan de 16 victoires, 3 nuls et 3 défaites nous permet de finir à une belle seconde place. Autour de leur capitaine, Emilie Gerbron, les joueuses sont restées mobilisées tout au long de la saison pour aller chercher ce classement afin d'accéder dans de bonnes conditions à la Nationale 2. Le fait que 8 équipes sur 12 soient accédantes aurait effectivement pu limiter notre motivation, mais au contraire, nous avons senti dans l'équipe une volonté permanente de finir le plus haut possible au classement, tout en ayant dans le même temps réussi à offrir du temps de jeu à nos jeunes recrues.

 

En arrivant à Rouen, je me suis inscris dans le projet du club, qui se révèle ambitieux pour le secteur féminin, afin d'atteindre la Nationale 1 à "horizon 2020". Il était important que cette saison 2017/2018 favorise une progression collective en terme de niveau de jeu. Avec l'accession en Nationale 2, nous allons pouvoir nous tourner sereinement et de façon déterminée vers cet objectif d'une nouvelle montée dans les 2 saisons à venir. C'est pourquoi je veux féliciter toutes les joueuses qui ont participé à la mise en route de ce projet, avec une pensée toute particulière pour celles qui ne seront plus présentes dans le groupe la saison prochaine.

 

Je souhaite à Constance, qui part pour la réserve du HAC en N1, toute la réussite possible. De même, et avec des projets correspondant à chacune, Maïa, Noémie, Shawna, Audrey et Marine auront certainement un oeil attentif sur le parcours de la nouvelle équipe version 2018/2019. Pour toutes les autres, je leur souhaite bien sûr un été à la fois de repos, mais aussi de période de travail physique individuel, avant de nous retrouver le 8 août, avec l'apport de 6 nouvelles joueuses pour une saison passionnante à l'échelon supérieur.

"


 

UNE INTER-SAISON ACTIVE

 

Avec cette montée en N2 acquise assez tôt l'objectif aura été rapidement de compléter et apporter de nouvelles ressources au groupe.

 

Ce sont donc 6 nouvelles têtes que les supporters rouennais pourront venir découvrir dès le Samedi 25 Août lors du tournoi de préparation à Lenglen face aux équipes du HAC B - Colombelles (N1) et Conflans (N2).

 

Anaëlle Baudry (DC / base arrière) venant de la réserve du HAC et Clara Bruneau (aile droite) en provenance de Dreux (N1) ont été les 2 premières recrues qui apporterons malgré leur jeunesse l'expérience du niveau supérieur qu'elles ont côtoyé la saison passée.

 

C'est ensuite une toute jeune gardienne, Camille HACHER, née en 2003, qui a fait ses débuts à Cesaire et évoluait la saison dernière avec le collectif -18 france de Laurent Thierry, qui va pouvoir chercher à se faire une place progressivement, tout en étant membre du Pole Espoir Feminin Normand du Havre.

 

Autre joueuse issue du -18 france mais de l'ENF76, en provenance de Eu, la jeune demi-centre/ailiere gauche Chloé Lafarge. Capitaine et leader de son groupe les 2 dernières saisons, Chloé arrive à Rouen pour s'aguerrir et apporter toute sa détermination.

 

Et puis enfin ce sont 2 anciennes membres du Pole du Havre qui ont choisi de rejoindre le projet rouennais : Madeleine Verdier qui évoluait au HAC avec la réserve en N2, ainsi que Jiliane Gonzalez qui portait les couleurs de Granville.

 

Toutes les deux nées en 2000, elles auront à cœur d'apporter leurs qualités à leur nouvelle équipe. Des qualités défensive et une joueuse polyvalente pour Madeleine et un gabarit recherchée de 1,84 m pour Jiliane qui peut évoluer Arrière Gauche ou Pivot.

 


UN GROUPE ETOFFE A LA REPRISE

 

C'est donc un groupe étoffé de 18 joueuses qui a pris le chemin de la salle Lenglen le Mercredi 8 Août pour une reprise avancée par rapport à la saison dernière afin de bien préparer ce nouveau Championnat.

 

La piste était également au programme avec le préparateur Alexis Simon, très satisfait de l'investissement des joueuses sur ce premier temps important de la saison.

 

Le staff reste donc identique à la saison passée et Jerôme Maujean, accompagné de son adjoint Julien Laumier, pourront aussi compter sur la présence de Klou (Pascal Guerard) pour accompagner le collectif et réaliser une belle saison dans la poule 3 de Nationale 2.

 

Afin de mettre un maximum de chances de leur côté pour être performantes, les joueuses bénéficieront d'un 4ème créneau d'entraînement positionné le Mardi soir afin de travailler de façon plus spécifique et individuelle sur cette séance.

 

L'objectif (Horizon 2020) étant clairement établi au sein du Club d'accéder dans les 2 saisons qui viennent à la Nationale 1, avec un groupe d'une moyenne d'âge de 21 ans, c'est évident que cette première saison en N2 doit servir de tremplin aux ambitions rouennaises.

Écrire commentaire

Commentaires: 0